31.05.2019, 19h00 | Salle Gisèle Vivier-IFG

Programme

19h00 – Camille Vorger, Université de Lausanne, Jongler avec les mots. Quand le slam s’invite en cours de Fle

Paul Zumthor, spécialiste de poésie médiévale, a qualifié de « jongleries » le « mode d’existence de la langue » spécifiquement mis en œuvre par les rhétoriqueurs pour « souligner la joie, tour à tour agressive et cocasse, dont elles sont porteuses et fondatrices » (1978).

Le slam nous apparaît comme une résurgence contemporaine de ces « jongleries » médiévales, tantôt jeu scénique, tantôt joute à l’instar du Zajal libanais ou des Tsiatista chypriotes. Il est fondamentalement joie d’éprouver la virtuosité verbale, en déclinant à l’envi les formules, les mots, les syllabes et les sons.

En sa qualité d’enseignante de FLE et de co-animatrice d’ateliers, Camille Vorger été amenée à explorer la richesse des enjeux spécifiques d’une telle expérience poético-ludique. La créativité, la capacité à (se) jouer du langage (voire des langues multiples de son répertoire) et ce faisant, à s’en réjouir, sont au cœur des ateliers slam qui visent à se délivrer d’un rapport à la norme écrite pour mieux « trouver sa voix » dans une langue étrangère que l’on apprivoise en la faisant sonner, résonner, résister, rebondir. De fait, c’est bien en prenant la balle au bond et « la syllabe au rebond » selon la formule du slameur Grand Corps Malade, que l’on goûte aux joies langagières qui mettent en jeu le corps de langue – et celle du sujet lui-même.

Auteure d’une thèse sur le slam parue dans la collection « Cantologie » (Slam. Une poétique. De Grand Corps Malade à Boutchou, les Belles Lettres & Presses Universitaires de Valenciennes, 2016), Camille Vorger est maître d’enseignement et de recherche à l’université de Lausanne où elle anime notamment un cours-séminaire de Master sur la poésie « vive » (poésie sonore et chantée, slam et rap). Elle est par ailleurs membre associée du LIDILEM (Université Grenoble Alpes).

19h45 – François Gordigiani, slammeur, Témoignages de la scène parisienne et athénienne

20h00 – Cécile Meynard, Université d’Angers, Réflexions sur quelques cas d’appropriation du littéraire dans le slam

20h45 – Scène slam avec François Gordigiani et la participation d’étudiants de l’Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes


01.06.2019, 10h00 – 13h00

Ateliers tournants (durée : 60’)

Atelier 1 – Slam en corps, Camille Vorger | Salle Montparnasse-IFG

Dans cet atelier, nous partirons des expressions imagées autour du corps pour se mettre en situation de jeux d’écriture et d’interprétation. Dans le slam, tous les jeux, tous les mots, tous les jeux de mots sont permis. Nous aboutirons à la découverte de slams et performances de Grand Corps Malade sur cette thématique du corps.

Atelier 2 – Atelier d’écriture poétique urbaine : l’art de se dire, François Hugonnier & Emmanuel Vernadakis, Université d’Angers | Salle Gisèle Vivier-IFG                        

Atelier 3 – Initiation à l’écriture slam, François Gordigiani, slammeur | Salle Athéna-IFG

Journées organisées par l’Institut français de Grèce en collaboration avec l’université Nationale et Capodistrienne d’Athènes (Département de langue et littérature françaises) et l’université d’Angers (Laboratoire CIRPall, Formes brèves et adolescence)

En français

Entrée libre sur inscription : sce@ifa.gr